Saint Blaise du Buis (Isère)

  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)

Accueil du site > Pages Annexes > Discours des voeux 2015

Discours des voeux 2015

Publié en février 2015

Chères Buissardes, Chers Buissards,

Voilà maintenant un peu plus de 9 mois que notre jeune et nouvelle équipe municipale a levé les amarres, 9 mois intenses de gestation pour appréhender l’administration publique, pour renverser les habitudes dans la sérénité. J’ai le regret d’annoncer que Christian Desrumaux m’a fait parvenir sa démission de l’équipe municipale en décembre, ne se reconnaissant pas dans ce qui est fait. Nous perdons un bon élément et je suis sûr que l’on trouvera des terrains d’entente à l’avenir. Après 9 mois, je ne vais pas vous dire que la tâche est aisée car, pour mener à bien le mandat, il est nécessaire de composer avec les contraintes de tous ordres, les exigences des administrés et les divergences de point de vue des élus.

Bien évidemment, chaque élu a ses convictions politiques et philosophiques propres. Le challenge de l’équipe est bien sûr, de transformer ces différences en force d’action au service des Buissardes et Buissards et c’est tout cela qui rend le travail prenant et très passionnant.

L’année 2014 a été très riche pour notre équipe. Riche en apprentissages et en réalisations. Je tiens à remercier justement la précédente équipe municipale qui nous a transmis sans retenue les sujets parfois sensibles.

Tout d’abord, nous avons dû faire face à la réforme des rythmes scolaires de l’enfant. Compte tenu de l’obligation règlementaire, il a fallu très vite préparer la rentrée. Muriel Lomer a piloté admirablement le sujet en proposant jusqu’à 7 activités par jour à chacun des enfants scolarisés et en modifiant sensiblement la cantine et l’organisation du midi, aidée dans ce sens par Sandrine Guerreiro, notre coordinatrice des Temps d’Activités Périscolaires.

Cette réforme s’est accompagnée de nombreux travaux d’aménagement des locaux et a nécessité une révision complète des horaires du personnel communal travaillant à l’école, et des prêts de salles aux associations. Ceci impacte la commune de dépenses supplémentaires qui s’élèvent à environ 35 000 € par an.

Dans le même temps, côté urbanisme, il a fallu se mettre dans le bain de la pré-instruction des dossiers d’urbanisme et je peux remercier Leslie Blin Maljournal, Michel Thibier, Maurice Jeanneret, qui ont traité avec Valérie Jacolin les différentes demandes d’autorisations.

Des sujets plus denses sont encore à l’étude, certaines situations plus délicates semblent s’améliorer avec potentiel-lement la suppression de la taxe de versement pour sous densité pour la zone à urbaniser qu’est l’Entrée Nord-Est. Comme certains ont pu le voir en décembre, nous avons finalisé l’audit de notre Plan Local d’Urbanisme et nous allons pouvoir, avec vous, lancer la procédure de modification.

Véronique Léonardi et les membres de la commission animation ont planché sur le partage entre associations ; ce travail permet aujourd’hui d’avoir une liste de matériel partageable. Je tiens à remercier chacune des associations pour leur transparence. Véronique a également mis en place un planning des salles accessible en temps quasi réel par Internet où chacun peut voir l’utilisation des salles. Merci à Véronique pour l’organisation des manifestations proposées durant les derniers mois.

Trois nouvelles associations buissardes ont été créées cette année : le Comité des fêtes de Saint Blaise du Buis, qui a retransmis les matchs de la Coupe du Monde de football, la Rose et l’Hellébore qui propose des animations sur le thème de la nature, et les Paniers de Buis, lesquels font travailler nos producteurs locaux. Merci aux associations de la commune et en particulier aux bénévoles qui participent activement à l’animation du village.

Côté Travaux, Roger Tessaur a piloté les interventions pour cette commission. Le détail sera énuméré plus loin dans ce journal, mais je tiens à souligner qu’une haie communale a été défrichée avec des bénévoles. C’est par ce genre d’action que nous montrons notre solidarité et que nous pourrons réduire les coûts de fonctionnement de Saint Blaise du Buis.

Côté Information, je tiens à remercier particulièrement Lyna Gill qui porte la commission communication et qui fait en sorte de vous relayer les informations communales. Je vous invite à aller voir fréquemment notre site Internet www.saintblaisedubuis.fr et la page Facebook « Saint Blaise du Buis 2014 » ; des mises à jour sont faites régulièrement. Côté CCAS, je tiens à féliciter particulièrement Elvira Afonso-Sarat, aidée de son équipe et de bénévoles, qui ont participé à l’action sociale sur Saint Blaise du Buis, avec notamment la distribution du Colis aux aînés en décembre.

Nous attaquons l’année 2015 et après les évènements passés de cette semaine, il me paraît important d’ETRE CHARLIE, mais pas juste pour un moment, ce ne doit pas être un effet de mode.

L’équipe municipale va donc lancer un projet pour et avec les jeunes dès cette année. Nous aurons l’occasion de rencontrer les jeunes du village et probablement ceux des communes environnantes, pour rénover le patrimoine buissard, pour construire notre village. C’est notre rôle d’élus de participer avec les parents à l’éducation de nos enfants, et ce, quelles que soient leurs origines sociales, culturelles ou religieuses. L’heure du recueillement est passée et pour ceux qui nous ont quittés et pour ceux qui restent, notre rôle d’élus est de donner à nos jeunes des valeurs avec lesquelles ils pourront se construire, sans qu’ils aient à se tourner vers des repères destructeurs. C’est la vocation d’un journal comme « Charlie Hebdo » : faire rire et faire réfléchir !

Pour 2015, d’autres projets sont également à l’étude pour répondre aux contraintes des réformes fiscales et territoriales, et au besoin de dynamiser le village.
- Réduire des frais de fonctionnement de Saint Blaise du Buis avec la participation des agents. Un beau travail d’optimisation de l’organisation est engagé,
- Réduire la consommation d’éclairage électrique. Je tiens à remercier Katy Very, conseillère municipale, qui a accepté de prendre le pilotage de ce projet et je lui souhaite la meilleure réussite pour celui-ci,
- Trouver et proposer des solutions pour loger les jeunes et les moins jeunes sur notre commune,
- Travailler plus avec les communes voisines. Plusieurs pistes sont lancées déjà sur les manifestations, mais nous devons en explorer d’autres. Des discussions sont déjà engagées sur ce sujet.
- Réaménager la cantine,
- Réaménager les vestiaires de la halle,
- Réaménager la Mairie pour l’adapter aux besoins des agents et des élus,
- Définir avec les associations les nouvelles règles d’usages des salles,
- Travailler avec l’école sur des sorties scolaires,
- Continuer à embellir le village,
- Lancer les procédures de modification de notre Plan Local d’Urbanisme.

L’année 2015 se promet chargée. Certains m’ont proposé de partir en campagne pour les élections départementales. Je les remercie de leur confiance mais faute de temps je ne peux me lancer dans cette intéressante aventure. Voilà, j’arrive au terme de mon discours que j’ai voulu simple même si être élu, ce n’est pas toujours simple.

Je tiens d’ailleurs à signaler que Joël Soulard a reçu en 2014 la médaille d’honneur des Maires de l’Isère par le Préfet, Monsieur Richard Samuel récompensant ainsi sa carrière (30 ans) au service de la collectivité. Je tiens à remercier individuellement chacun des élus pour le travail réalisé et celui qu’il nous reste à faire. Car chacun, dans son domaine, a apporté ses compétences et son dévouement.

Pour ceux qui se demandent encore qui sont leurs élus, chers amis, je vous demanderai de bien vouloir vous lever et de me rejoindre pour que tous puissent vous voir et vous reconnaître :
- Maurice Jeanneret, adjoint à l’urbanisme
- Muriel Lomer, adjointe aux affaires scolaires, enfance et jeunesse
- Roger Tessaur, adjoint à l’aménagement, à l’entretien des voiries et bâtiments
- Véronique Léonardi, adjointe à l’animation, la culture, à la vie du village et aux associations
- Serge Noguer, conseiller communautaire au sein du Pays Voironnais
- Elvira Afonso-Sarat, vice-présidente du CCAS
- Lyna Gill, vice présidente à l’information et à la communication
- Gregory Bagdahn, conseiller municipal
- Jacques Brain, conseiller municipal
- Leslie Blin Maljournal, conseillère municipale
- Marie-Louise Tessaur, conseillère municipale
- Michel Thibier, conseiller municipal
- Katy Very, conseillère municipale et conseillère communautaire suppléante au Pays Voironnais.

Je tiens à remercier les agents de la commune qui se tournent vers l’optimisation des équipements et des services : Éric Durand, Fabienne Jacquin, Michèle Bazin, Sandrine Guerreiro, Chantal Jacolin, Valérie Jacolin, Carine Croibier, nos agents municipaux qui ont travaillé en 2014 pour apporter un confort certain dans notre village. Un grand Merci aux bénévoles qui sont venus nous rejoindre dans les commissions, ou dans nos actions. Merci à Céline, ma femme, et aux conjoints des élus, qui acceptent nos absences répétées.

L’équipe municipale se joint à moi pour vous remercier de votre attention et vous souhaiter à toutes et tous, ainsi qu’à vos familles, une très bonne année 2015.

Saint Blaise du Buis vous appartient, vous êtes les premiers acteurs de ce qui sera mis en place pour l’intérêt général. Merci à vous tous pour votre soutien.

Inauguration du sol de la Halle du Buis

La Halle du Buis : le plus gros potentiel de rassemblement de notre commune.

1984  : Le projet est lancé par l’équipe municipale. Le projet consiste à aménager le TREPAS pour en faire un lieu de rencontre festif et sportif.

1985  : Bernard Garin lance le projet et pose la première pierre de la Halle.

1986  : ce sont 1000 m2 d’espace de jeux qui sont créés, équipés de vestiaires, pour satisfaire le besoin des associations : le basket, le tennis et les boules. La salle des associations est également créée, elle deviendra notre actuelle salle Parménie.

Le coût à ce moment s’élevait à 2,1 MF (320 143 €)

1998  : Joël Soulard et son Conseil municipal prennent la décision de fermer la Halle pour répondre aux besoins des associations sportives et pour avoir une salle communale à forte capacité pour accueillir des manifestations tout au long de l’année, quelques soient les conditions climatiques.

Les travaux ont permis non seulement de fermer la halle et de mettre « au chaud » les scolaires ; ainsi la halle est alors équipée d’un chauffage à gaz, de gradins assis et d’un espace de rangements supplémentaires. Le coût à ce moment s’élevait à 1,9 MF (289 653 €)

Durant plusieurs années, on constate un fait majeur pour la commune, la halle est difficile à chauffer l’hiver et cela impacte lourdement le budget de la commune. D’un autre côté, la halle devient un sauna l’été : isolation pas efficace, notes de gaz salées, cela devient un coût non négligeable pour Saint Blaise du Buis. Il fallait remettre aux normes.

2010  : c’est avec son Conseil municipal que Gérard Jacolin prend la suite, et investit 1,07 M€ pour refaire une isolation par l’extérieur, revoir une partie de l’électricité, mettre en place les systèmes de sécurité (Centrale d’air et extraction, système de gestion des accès, pilotage du chauffage). La halle est alors rebaptisée « Halle du Buis  ».

Les effets de l’isolation sont visibles de l’extérieur : l’isolation par le haut est plutôt bonne, mais le froid par le sol n’est pas négligeable. Quelque soit le sport, le sol en bitume est également une source de traumatisme de croissance pour les enfants, pour les articulations des moins jeunes et les finances des parents qui devaient remplacer très régulièrement les chaussures de sport au cours de l’année.

2014  : Anthony Lecureur et sa nouvelle et jeune équipe municipale reprennent un projet initié par la précédente municipalité. Nous maintenons le projet dans son ensemble car la demande d’un écran est également une opportunité pour la commune de pouvoir ajouter un potentiel supplémentaire pour cette salle communale.

Un investissement de 103 000 € est nécessaire pour refaire le sol, et remplacer les bancs qui deviennent non compatibles par de nouvelles chaises, faire régler les installations, et procéder aux contrôles réglementaires de sécurité.

Eté 2014  : Etapes de la rénovation du sol de la Halle Les travaux réalisés par les entreprises Ciolfi, Potot et Fooga ont permis en moins de 6 mois de rendre la Halle un peu plus confortable tout en restant polyvalente.

2015  : Moins d’un an après l’arrivée de la nouvelle équipe municipale, les travaux de réfection du sol et du mur sont inaugurés en présence d’André Vallini, secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, et de Michèle Bonneton, députée de la 9eme circonscription de l’Isère, en présence des quelques élus de la communauté d’agglomération du Pays Voironnais.

La Halle du buis reste la salle avec le plus gros potentiel pour notre commune et pour l’intercommunalité. Des investissements seront encore nécessaires pour réhabiliter la zone des vestiaires et de la salle des clubs, et pour améliorer l’esthétique des murs. Le Conseil général de l’Isère a toujours été présent à nos côtés pour participer financièrement à la construction et à l’amélioration de la halle. Le restera-t-il ? Rien n’est moins sûr. Des solutions nouvelles devront certainement être trouvées pour faire avancer nos projets.

Le projet initié en 1984 reste d’actualité. Des aménagements sont en cours de réflexion pour développer le lieu-dit LE TREPAS. Ce secteur, qui mériterait peut-être d’être renommé, en un nom plus jovial, reste un endroit stratégique pour les rassemblements sportifs et festifs de Saint Blaise du Buis et des communes avoisinantes.

Le Maire, Anthony Lecureur


  • Halle du Buis en 2013

    Halle du Buis en 2013

  • Halle du Buis en 2014

    Halle du Buis en 2014

  • Halle en 1984

    Halle en 1984
    Plan du projet initial

  • Halle en 1985

    Halle en 1985
    Pose de la première pierre par Bernard Garin.

  • Halle en 1986

    Halle en 1986
    Vue sur la halle "ouverte"

  • Halle en 1999

    Halle en 1999



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF